austérité


austérité

austérité [ osterite ] n. f.
XIIIe; lat. austeritas
1Caractère de ce qui est austère (1o). L'austérité de l'ascète, du puritain. ascétisme, puritanisme, rigorisme, sobriété, stoïcisme. L'austérité d'une vie, des mœurs, d'une morale. sévérité; dureté, rigidité, rigueur. « Élevé dans un milieu d'austérité protestante » (Loti).
Caractère de ce qui est austère (2o). L'austérité d'une façade. dépouillement.
2Plur. Littér. Exercices, pratiques austères. abstinence, ascèse, mortification, pénitence. « Elle aimait tout dans la vie religieuse, jusqu'à ses austérités et à ses humiliations » (Bossuet).
3Gestion stricte de l'économie, comportant des mesures de freinage de la demande, le plus souvent par un recours à l'augmentation de la pression fiscale et, éventuellement, un blocage des revenus. rigueur. Pratiquer une politique d'austérité en temps de crise. Une période d'austérité, de restrictions.
⊗ CONTR. Facilité, 1. plaisir.

austérité nom féminin (latin austeritas, âpreté) Caractère de quelqu'un ou de quelque chose qui est austère ; sévérité, rigorisme : L'austérité de la vie monacale. Politique économique visant à réduire l'ensemble des revenus disponibles pour la consommation, par le recours à l'impôt, au blocage des salaires, à l'emprunt forcé, aux restrictions de crédit et au contrôle des investissements. (Le but recherché est le retour aux grands équilibres, le carré magique.) ● austérité (citations) nom féminin (latin austeritas, âpreté) Jean Rostand Paris 1894-Ville-d'Avray 1977 Académie française, 1959 Pour ceux qui ont l'austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir. Carnet d'un biologiste Stock Roger Vailland Acy-en-Multien, Oise, 1907-Meillonnas, Ain, 1965 Dans une société sans mœurs, seule l'austérité est aimable. Laclos par lui-même Le Seuilaustérité (synonymes) nom féminin (latin austeritas, âpreté) Caractère de quelqu'un ou de quelque chose qui est austère ; sévérité...
Synonymes :
- ascétisme
- dépouillement
- gravité
- rigidité
- sécheresse
- sévérité
- sobriété
- stoïcisme
Contraires :
- débauche
- facilité
- hédonisme
- liberté
- sensualité

austérité
n. f.
d1./d Caractère de ce qui est austère.
|| ECON Politique d'austérité, qui consiste à réduire les dépenses de consommation privée et publique essentiellement par une diminution des salaires.
d2./d (Plur.) Mortifications du corps et de l'esprit.

⇒AUSTÉRITÉ, subst. fém.
A.— Vx. Qualité d'une substance qui est astringente, âpre au goût.
Rem. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., QUILLET 1965.
B.— Au fig., cour.
1. [À propos d'une pers., d'une collectivité] Sévérité, rigueur dans les mœurs, les actes :
1. Ce qu'on ne saurait trop louer de ces frères moraves, c'est leur simplicité extérieure, leur charité, leur goût du travail, leur austérité et la pureté de leurs mœurs; ...
DU CAMP, En Hollande, 1859, p. 247.
[Avec une nuance péj.] Manière d'être, peu affable, excessivement réservée :
2. Si l'on descend ensuite dans la partie moderne de la ville, et si l'on se mêle à la foule active des rues commerçantes, on retrouve, sur beaucoup de visages, le même caractère d'austérité revêche.
COPPÉE, La Bonne souffrance, 1898, p. 81.
Spécialement
a) ÉCON. POL. Politique visant à restreindre la consommation par divers moyens, comme la restriction du crédit, l'aggravation fiscale, etc. :
3. Première mesure d'austérité renforcée en Angleterre : la ration de viande est ramenée à 1 shilling 2 d., (...) par semaine...
Combat, 19-20 janv. 1952, p. 4, col. 1.
b) RELIG., empl. surtout au plur. Mortification du corps et de l'esprit, qu'une personne s'impose pour faire pénitence, et/ou pour l'amour de Dieu :
4. ... ce prêtre septuagénaire, (...) se montrait tel que l'avaient fait cinquante ans d'austérités, un règlement sacerdotal ponctuellement suivi, les secrètes mortifications intérieures et les grands jeûnes de jadis.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 325.
2. [À propos d'un inanimé]
a) [Abstr.] Rigueur, contrainte. L'austérité des mœurs :
5. Ses chants [du poète] célèbreront sans cesse les gloires et les infortunes de son pays, les austérités et les ravissements de son culte, afin que ses aïeux et ses contemporains recueillent quelque chose de son génie et de son âme...
HUGO, Odes et ballades, 1828, p. 21.
b) [Concr.] Sévérité, dépouillement, froideur :
6. Une treille chargée de beaux raisins noirs, enferme le petit enclos, ne laissant entrevoir au delà, qu'un cirque de montagnes dont l'austérité s'égaye, au premier plan, de vignes mûrissantes.
MICHELET, Sur les chemins de l'Europe, 1874, p. 488.
c) Spéc., B.-A., LITT., MUS. Simplicité, gravité :
7. ... elle [la partition de la Terre promise de M. Massenet] affecte une allure résolument (...) décorative, mariant aux austérités de la fugue classique tout le luxe des procédés modernes.
A. BRUNEAU, La Mus. fr., 1901, p. 234.
PRONONC. :[] ou [o-]. Cf. austère.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. XIIIe s. « caractère de ce qui est sévère, dur » (Apocalypse, Ars., 5214, f° 30 r° ds GDF. Compl. : Austerité de peneaunce); 1671 spéc. relig. « mortifications » (MAUCROIX, Homelies ds RICH. 1680 : Renoncer aux austeritez); 2. [1606 « âpreté (?) » (NICOT : Austérité ou aspreté), attest. isolée]; 1845 au propre « âpreté, aigreur » (BESCH. : L'austérité de ce fruit, de ce vin. Ce mot est fort peu usité en ce sens); cf. Trév. 1771 : [...] on ne dit point l'austérité d'un fruit, quoiqu'on dise un fruit austère.
Empr. au lat. austeritas au sens 1 (SÉNÈQUE, Dial., 3, 20, 2 ds TLL s.v., 1557, 26) au sens 2 (PLINE, 14, 24, ibid., 1556, 81).
STAT. — Fréq. abs. littér. :415. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 797, b) 658; XXe s. : a) 381, b) 502.
BBG. — BAUDHUIN 1968. — MARCEL 1938. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 26, p. 354.

austérité [osteʀite; ɔsteʀite] n. f.
ÉTYM. XIIIe; lat. austeritas, de austerus → Austère.
1 Caractère de ce qui est austère (2.). || L'austérité de l'ascète, du cénobite, du puritain, du spartiate, du stoïcien. Ascétisme, puritanisme, rigorisme, sobriété, stoïcisme. || L'austérité d'une vie, des mœurs, d'une morale. Sévérité; dureté, rigidité, rigueur.Austérité des manières. Gravité; froideur, raideur, sécheresse.L'austérité du cloître.
1 On le retient fort mal (ce sexe) par tant d'austérité.
Molière, l'École des maris, I, 2.
2 Et des vœux les plus saints blâmant l'austérité (…)
Boileau, Satires XII.
3 Profanes amateurs de spectacles frivoles,
Dont l'oreille s'ennuie au son de mes paroles,
Fuyez de mes plaisirs la sainte austérité;
Tout respire ici Dieu, la paix, la vérité.
Racine, Esther, Prologue.
4 Ma vie est un combat et la frugalité
Asservit la nature à mon austérité (…)
Voltaire, Mahomet, II, 4.
5 Mais la franchise plaît, et non l'austérité (…)
Voltaire, Tancrède, I, 2.
6 L'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
Stendhal, la Chartreuse de Parme, II.
7 (…) elle tenait en haute estime l'austérité de l'éducation aristocratique et religieuse.
France, le Mannequin d'osier, p. 396.
8 (…) petite créature à part, pensive et fière, élevée dans un milieu d'austérité protestante, hautement dédaigneuse jusqu'à ce jour pour celles que des galants reconduisaient (…)
Loti, Matelot, XXXII.
9 Très sobre et de peu de besoins, prenant son austérité un peu chagrine pour la seule forme de la vertu révolutionnaire, il (Roland) était plutôt l'homme des restrictions et des censures moroses que l'homme des impulsions audacieuses.
Jaurès, Hist. socialiste…, t. IV, p. 5.
10 Mixte, bâtarde, équivoque, d'une austérité de monastère, elle (la caserne) est juste, au Ministère, ce que l'Institution Petdeloup est au lycée (…)
Courteline, Messieurs les ronds de cuir, I, 2.
11 L'austérité de la doctrine est en raison directe des exigences de l'instinct.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, III.
12 Son austérité puritaine, son accent héroïque, s'opposent rudement aux rigueurs efféminées de l'art léonardesque.
R. Rolland, Michel-Ange, p. 49.
Caractère de ce qui est sans ornement, sévère, d'aspect froid ( Austère, II.). || L'austérité d'un style…, d'un paysage (→ ci-dessus, cit. 6).
2 Plur. Vx, littér. Exercices, pratiques austères. Abstinence, ascèse, mortification, pénitence.
13 L'abandon à la volonté de Dieu est un moyen plus efficace que toutes les austérités extraordinaires.
Bossuet, Lettres à Mme Cornuau, 10 oct. 1694.
14 Ne faites point d'austérités particulières que par ordre de Madame votre abbesse ou de votre confesseur : il semble qu'à force de multiplier les pénitences, vous vouliez arracher les grâces de Dieu.
Bossuet, Lettre à Mme Cornuau, 28 fév. 1695.
15 Demandez à Dieu son secours, ne parlez qu'en charité et avec mesure, ne donnez rien à votre humeur; voilà les austérités que je vous ordonne.
Bossuet, Lettre à Mme Cornuau, 26 sept. 1693.
16 Elle aimait tout dans la vie religieuse, jusqu'à ses austérités et à ses humiliations.
Bossuet, Oraison funèbre de Anne de Gonzague.
17 Catherine, malgré ses continuelles infirmités affligeait son corps par des austérités continuelles.
Racine, Épitaphe de C. F. de Bretagne.
3 Gestion stricte de l'économie d'un pays, comportant des mesures de restriction de la consommation, de prélèvements fiscaux, etc. || La crise rend nécessaire une politique d'austérité. || Les syndicats contestent les mesures d'austérité prises par le gouvernement.REM. Cet emploi ne semble pas correspondre à un usage analogue de l'adj. austère.
CONTR. (Du sens I) Apparat, débauche, douceur, enjouement, facilité, indulgence, plaisir, sensualité, volupté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • austérité — AUSTÉRITÉ. s. f. Rigueur qu on exerce sur son corps, mortification des sens et de l esprit. Il n a pu supporter l austérité de sa règle. Faire de grandes austérités. Pratiquer de grandes austérités. Exercer de grandes austérités. Il y a beaucoup… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • austerité — Austerité. sub. f. Mortification, rigueur qu on exerce sur son corps. Il n a pû supporter l austerité de sa regle. il y a beaucoup d austerité dans ce monastere. faire de grandes austeritez. Il signifie aussi, Severité. L austerité de Caton. l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Austerite — Austérité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Politique d austérité 2 Religion …   Wikipédia en Français

  • Austèrité — Austérité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Politique d austérité 2 Religion …   Wikipédia en Français

  • austerité — Austerité, ou aspreté, Austeritas …   Thresor de la langue françoyse

  • austérité — (ô sté ri té) s. f. 1°   Manière de vivre rigoureuse à soi même. Homme plein d austérité. •   Je sais qu en vous quittant, le malheureux Titus Passe l austérité de toutes les vertus, RAC. Bérén. IV, 5. •   Fuyez de mes plaisirs la sainte… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AUSTÉRITÉ — s. f. Rigueur qu on exerce sur son corps, mortification des sens et de l esprit. Ce religieux n a pu supporter l austérité de sa règle. Faire, pratiquer, exercer de grandes austérités. Il y avait beaucoup d austérité dans ce monastère.   Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AUSTÉRITÉ — n. f. Rigueur des pratiques et des doctrines religieuses, mortification des sens et de l’esprit. Ce religieux n’a pu supporter l’austérité de sa règle. Faire, pratiquer, exercer de grandes austérités. Il y avait beaucoup d’austérité dans ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Austérité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour le sens religieux, voir rigorisme. Pour le sens politique et économique, voir politique de rigueur. Plans d austérité dans le monde en 2010 Plan d… …   Wikipédia en Français

  • Politique d'austérité — Austérité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Politique d austérité 2 Religion …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.